dimanche 8 novembre 2015

Compte rendu WORKSHOP & BROKERAGE EVENTS

WORKSHOP & BROKERAGE EVENTS
Thème
Gestion durable de l’eau :

Législation et technologies des eaux usées
      Tunis, le 29 Octobre 2015 


Dans le cadre du projet euro-méditerranéen , FP4BATIW « Favoriser les partenariats pour la mise en œuvre des meilleures technologies disponibles pour le traitement et la gestion de l'eau en Méditerranée », le Centre de Recherche et des Technologies des Eaux (CERTE-Tunisie) l'Agence Nationale de Protection de l'Environnement (ANPE-Tunisie), en collaboration avec FUNDACIO PRIVADA PARC DE RECERCA (PRUAB- Espagne) et INNOLABS srl (Italie), ont organisé à Tunis                 le 29 Octobre 2015, un workshop et un brokerage event (courtage).

En présence de 140 représentants de différents établissements de recherche, organismes publics et privés spécialisés en matière de l’eau,  des experts méditerranéens – Tunisiens, Espagnoles, Italiens, Palestiniens, Egyptiens,  Grecs, Jordaniens et Britanniques - ont débattu tout au long de trois panels, des questions relatives notamment aux trois thèmes suivants:
La réglementation relative au traitement et réutilisation des eaux usées ;
Les technologies peu coûteuses et attrayantes de traitement des eaux industrielles ;
La gestion de l'eau et la réutilisation en agriculture.

Un échange fructueux, intéressant et constructif a caractérisé les débats sur l’importance de la réutilisation des eaux usées avec une réglementation évolutive, incitative et maitrisant les risques sur la santé publique et l’environnement.  Les participants ont souligné l’écart qui existe entre la recherche/innovation et le marché dans le domaine de traitement des eaux usées. Il a été aussi noté que les normes sont strictes et ne peuvent être respectées ce qui conduit au non développement de la réutilisation des eaux traitées dans l’industrie ou l’agriculture.



Ainsi, les recommandations établies à la suite de ce WS sont notamment les suivantes :

- Encourager l’alternative de la réutilisation des eaux usées municipales traitées dans l’industrie afin d’augmenter le taux de réutilisation.
- L’expérience du groupe chimique et l’approche participative utilisée   pour la mise en place d’une telle réutilisation mérite une étude poussée pour une multiplication.
- Les nouvelles approches comme la technologie propre et les systèmes naturelles pour le traitement des EUT peuvent conduire à une meilleure durabilité des industries et leur procédés de traitement.
- Les problématiques liées à l’eau en générale sont similaires au niveau Med et méritent d’être pris en charge ensemble au niveau régional.  Le programme H2020 et l’association récente de la Tunisie à ce programme offre un cadre idéal pour les SMEs pour cette collaboration dans le domaine du traitement des eaux usées industrielles en vue d’une réutilisation.
- La prise en charge des précautions sanitaires chez les utilisateurs finaux (agriculteurs) pour une meilleure maitrise des risques sanitaires.


En outre, un brokerage event a été organisé l’après midi par des réunions restreintes par table ronde entre chercheurs/industrielles/administration et experts internationaux d’Espagne, Italie, France, Hollande, Gréce  afin de discuter des problématiques liées notamment au traitement des eaux usées ainsi en vue d’établir des relations de collaboration en la matière.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire